Press "Enter" to skip to content

Projet EIFFELa : vers une expérience utilisateur enrichie sur FUN MOOC

Last updated on 9 mai 2022

Avec le projet IDEFI-N EIFFELa, FUN a travaillé dès 2016 à la mise en place de nouveaux dispositifs d’apprentissage personnalisés, plus interactifs, tout en veillant à la mise aux normes de l’accessibilité des contenus.

Le projet IDEFI-N EIFFELa (Expérience Innovante sur FUN pour des Formations En Ligne Accessibles) a fédéré un ensemble d’acteurs publics et privés afin de développer un nouvel écosystème de production de MOOC, qui, d’une part permet une expérience utilisateur enrichie, favorisant le « social learning » et la mise en place de dispositifs d’apprentissage personnalisés, et d’autre part met aux normes d’accessibilité ces cours.

L’objectif du projet a été de promouvoir une expérience utilisateur enrichie grâce à de nouveaux services :
• La mise en place des conditions pour réaliser et visionner des vidéos enrichies, via des outils offrant par exemple la possibilité d’insérer directement dans la vidéo des liens, des informations complémentaires sous forme de bulles, ou encore des quizz.
• L’utilisation d’activités sociales, via des outils collaboratifs et communautaires dans le cadre des MOOC, permettant aux enseignants d’organiser des rendez-vous virtuels avec un grand nombre d’apprenants simultané et de répondre en direct à leurs questions.
• L’utilisation de services d’ancrage adaptatif® mémoriel dans le cadre d’un MOOC, afin d’augmenter le taux d’engagement aux MOOC et faciliter l’acquisition de compétences par l’ancrage adaptatif® mémoriel.
• La mise à disposition d’outils de statistiques pour les enseignants et les établissements producteurs de MOOC, leur permettant ainsi de suivre la progression de chaque apprenant et d’avoir une vision consolidée de la participation, de l’engagement et de la réussite des inscrits à un MOOC.
• La mise en « accessibilité », visant à s’assurer que tous les services développés sont accessibles et à définir une méthodologie pour une production de contenus utilisables par toutes et tous, quel que soit leur contexte de navigation et leur situation de handicap.

Le développement et l’intégration de ces nouveaux services et fonctionnalités dans la plateforme FUN MOOC ont été testé sur un ensemble de « MOOC pilotes ». Une méthodologie reproductible pour une production de contenus accessibles à tous, quel que soit le contexte de navigation, a été mise en place grâce à cette expérimentation. Elle a été diffusée auprès des établissements de l’enseignement supérieur, afin que ces outils et méthodes soient utilisables de façon pérenne par les concepteurs de MOOC. Il s’était donc agit de créer un écosystème pour favoriser la production de MOOC « nouvelle génération », accessible au plus grand nombre.

Pour mener à bien ce projet, un ensemble d’acteurs publics et privés ont été rassemblés. Tout d’abord sur le volet technique, un ensemble de start-ups innovantes expertes dans le secteur de l’e-Education et du « social media » ont été réunies : Adways pour l’enrichissement de vidéos, Domoscio pour l’ancrage adaptatif® mémoriel, Glowbl pour les activités sociales, MFP (devenu France.tv.access) pour son savoir-faire dans la mise en accessibilité des contenus (sous-titrage, traduction), Koena spécialiste en accessibilité numérique. Afin de s’assurer que les développements sont pertinents pour l’amélioration de l’expérience utilisateur, le laboratoire interdisciplinaire CHArt-LUTIN (Paris 8), spécialiste des usages et de l’accessibilité, a défini des méthodes et des outils pour évaluer les solutions et vérifier leur adaptation aux besoins des apprenants, en particulier des personnes à besoins spécifiques.

Les développements réalisés en Open Source sur la plateforme Open edX ont été partagés au sein de l’écosystème français avec l’ensemble des acteurs utilisant cette technologie, et reversés dans la communauté internationale.

Sur le volet pédagogique, dix établissements ont été partenaires du projet : Agreenium, la CCI Paris-Ile-de-France, le CNAM, l’Institut Mines-Télécom, Normandie Université, Sciences Po, l’université de Lorraine, l’université de Montpellier, l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et l’université Sorbonne Paris Cité.

Ces établissements ont été pionniers dans l’utilisation des nouvelles fonctionnalités développées dans le cadre du projet EIFFELa en les intégrant dans un MOOC pilote et ont participé à l’élaboration d’un MOOC dédié à ce sujet qui s’intitule « Créer un MOOC inclusif »  diffusé dans le milieu universitaire notamment à travers le #RéseauFUN pour diffuser et promouvoir les bonnes pratiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.